tout savoir sur les gammes de hanpans et notre approche du son

Écrit par Matthieu. Publié dans Non catégorisé.

mises à jour : 16/12/2020 (mise à jour de fond de l'ensemble de l'article, intégration tableau des gammes)

Cet article est bien plus qu'une simple liste des gammes de handpan que nous fabriquons, le premier point est une présentation vidéo d'une sélection de nos gammes classées des plus graves aux plus aigües, votre oreille vous guidera pour trouver vos affinités. Après cette première découverte, vous pourrez en savoir un peu plus sur les accordeurs qui partagent l'atelier Shellopan et leur approche du son. En suite, nous avons rédigé un article tentant d'expliquer de façon plus théorique la diversité des paramètres à prendre en compte lorsque l'on veut choisir une gamme de hanpan et d'expliquer en même temps pourquoi il y a tellement de codes et aussi de confusion dans les noms donnés aux instruments. Enfin, la liste de nos principales gammes classés selon des critères correspondants à une approche musicale plus théorique ravira, nous l'espérons, les plus téméraires d'entre vous ;)

Une sélection de 60 gammes de handpan et leurs variantes :

Avant de proposer des informations théoriques concernant les gammes de handpan, voici de quoi exercer son écoute et peut-être trouver ses premières préférences. Vous trouverez dans la playlist ci-dessous une sélection de nos meilleures gammes de handpans, elles sont classées de la plus grave à la plus aigüe. Vous pouvez aussi simplement appuyer sur "play" et continuer la lecture de cet article en musique :)

bit.ly/best-handpan-scales

Si vous souhaitez être informé des mises à jour de cette liste, vous pouvez vous abonner à la chaine youtube de Shellopan Handpan.

 

Notre approche du son et de l'accordage des Handpans :

Shellopan est le nom d'un projet collectif, les artisans portant ce projet ne recherchent pas à créer des Handpans identiques. Chacun a son style et sa propre recherche du type d'instrument qu'il préfère. C'est une des richesse fondamentale de notre projet. Vous trouverez ci-dessous une présentation du travail des personnes qui partagent l'atelier coopératif Shellopan.

Matthieu : "Depuis maintenant 10 années que j’ai initié le projet Shellopan, j’ai eu l’occasion de travailler sur de nombreuses matières premières. Chacune a son langage que je devais découvrir et interpréter pour pouvoir participer par mon travail à l’expression de l’instrument final. Souvent je me suis interrogé pour essayer de comprendre si je devais contraindre la matière pour qu’elle exprime ma considération du son ou si je devais accepter que la matière elle-même allait exprimer quelque chose au travers de mon travail.
Le même questionnement peut s’appliquer en tant que joueur, doit-je imprimer mon style de jeu sur l’instrument ou me mettre à l’écoute de l’instrument pour trouver une symbiose entre mon jeu et le caractère que l’instrument porte en lui ?

Je considère que cette « expression » de l’instrument est le caractère plus ou moins subtil qui va aider le débutant à trouver du plaisir à jouer d’un nouvel instrument même sans avoir une grande expérience. Certains musiciens expérimentés peuvent quant à eux parfois rechercher des instruments sans caractère trop affirmé ou avec des spécificités pour pouvoir développer toute l’expression de leur propre jeu. En tant que maker et accordeur, j’ai choisi d’aider la tôle d’acier à exprimer quelque chose qui n’est pas sous mon contrôle, cela donne une « personnalité sonore » unique à chaque instrument. Ce caractère unique se retrouve aussi dans le visuel de l’instrument, les différents procédés d’oxydation de surface que j’utilise réagissent par interaction entre eux et avec une certaine latence. Le rendu final n’est pas complètement prévisible et l’intention de mon dessin est comme pour le son : révéler toute la palette de couleurs que la tôle porte en elle.

Mon quotidien est aussi un programme de recherche qui mêle l’acoustique à la science des matériaux tout en tentant de découvrir de nouvelles gammes ou de nouveaux timbres de son. Je travaille souvent par série de 4 à 8 instruments avec des thèmes comme par exemple faire des instruments qui vont pouvoir se jouer ensemble, explorer de nouvelles gammes moins connues ou avec plus de notes, réaliser des instruments plus graves avec une basse plus profonde ou apporter une touche d'émotion avec des notes les plus aigües aux modulations spécialement travaillées…

Souvent le sustain et le volume sonore sont des indicateurs faciles à percevoir au premier test d’un instrument, mais il y a bien d’autres paramètres plus subtils qui prennent parfois un peu plus de temps à apprécier comme la spacialisation du son par exemple. J’apprécie lorsque des couplages aigus vers graves sont présents sur l’instrument pour lui donner de la chaleur. La note centrale doit avoir de la souplesse pour faire bouger l’air de l’intérieur de l’instrument et ainsi enrichir la basse. Le travail des "shoulder tones" et la présence de modulations d'amplitude au sein des composantes des notes sont pour moi les clés d'un instrument vivant et unique.
Enfin, le caractère d’un instrument doit me donner envie d’en jouer, de l’apprivoiser, d’exprimer des émotions dans mon jeu. Le contraire d’un instrument que j’aime ? un instrument parfait… trop parfait… « clinique »… "


Grégory : "Ayant découvert le Handpan très tôt dans son histoire, je n'ai finalement franchi le pas de le découvrir sous un autre angle que très tard. Marteler la tôle pour retrouver ce son et cette vibration si particulière aux Handpans, une envie qui sommeillait depuis quelques années. Tout d’abord je souhaitais savoir réaccorder mes propres instruments et le travail de la tôle est finalement devenu une passion. Sentir la tôle se modeler, lui donner une direction en sachant écouter ce qu'elle nous dit. Il est facile de vouloir lui imposer nos envies, mais ce jeu ne fonctionne pas comme ça. Le métal à son mot à dire, il est malléable mais demande un certain respect. Le métal avait commencé à me fasciner, en étudiant le fonctionnement de la lumière et son interaction avec les matériaux. Les métaux ont une place particulière quand on s’intéresse à la lumière, étudier la partie sonore et vibratoire du métal est tout aussi passionnant. J'explore différentes approches pour l'accordage de mes instruments, et garder une part d’expérimentation me semble essentiel. Le son de mes instruments est certainement influencé par ce que j'aime trouver en jouant du Handpan, une balance entre un son chaud et une certaine brillance. Ma recherche se dirige vers un équilibre, un sustain présent mais doux. Je fais des instruments en fonction des gammes que j'ai envie d'explorer, d'idées ou de découvertes. "


Sophie : "je fabrique mes propres instruments à l'atelier Shellopan depuis début 2019. Ma recherche tourne autour de la création de gammes originales avec une attention particulière pour le timbre des notes. Travail exigeant, individuel et presque sans fin jusqu'à obtenir le son qui me convient ! Mon parcours mixant composition musicale et l'illustration sonore a grandement participé à développer une sensibilité au son qui est précieuse dans cette activité d'accordage. Mes instruments sont signés Hexenwerk et ils ont tous une histoire, il est aussi tout à fait normal qu'ils aient parfois des noms écrit en Allemand :) "

 

Explications à propos de la constitution et du nommage des différentes gammes

Et maintenant un peu de théorie ! Ce paragraphe peut sembler très technique et son contenu pourrait être détaillé sur plus de 100 pages ! Nous considérons que comprendre les bases concernant les gammes musicales n'est pas réservé aux musiciens ou aux personnes apprenant la théorie musicale. C'est quelque chose d'accessible à tous et qui peut aider par exemple à choisir quel instrument peut se jouer avec quel autre ou encore à choisir le bon instrument pour rejoindre d'autres joueurs. A chaque fois que nous devons nommer un instrument, nous essayons d'être à la fois exact et à la fois lisible... cela devient donc un petit casse tête que nous nous attachons à relever ! Nous pensons que partager cette connaissance permet à chacun de mieux connaître et choisir son instrument.

Pourquoi tous ces chiffres et toutes ces lettres ?

En tout premier, le nom des notes est toujours indiqué en notation anglaise : C = Do, D = Ré, E = Mi, F = Fa, G = Sol, A = La, B = Si. D# = Eb = Ré dièse = Mi bémol. Lorsqu'un chiffre suit le nom d'une note, il s'agit du numéro d'octave sur un piano : exemple A4, signifie la note La sur la 4ième octave du piano. Bon à savoir, lorsque des notes sont indiquées entre parenthèses, c'est qu'elles sont situées sur la coque du dessous de l'instrument, on les appelle souvent des "bottom notes".

Le La4, c'est aussi la fréquence de référence servant d'étalon à toutes les autres notes, sa fréquence est 440Hz et c'est le standard de tous les instrumnets de musique. Lorsqu'un instrument n'est pas accordé sur le standard 440hz, cela doit être mentionné (vous lirez dans ce cas les nombres "432" ou "432,1" ou...). Un instrument en 432hz ne sera pas jouable avec d'autres instrument de musique ou alors il faut que tous s'accordent sur un diapason à 432hz.

Combien de notes par octave ?

Une gamme (ou une échelle, ou un mode, voir paragraphe suivant) peut être :

  • heptatonique et contenir 7 notes par octave, on parle parfois aussi l'échelle diatonique (attention, ce n'est pas le nombre de notes présentes sur l'instrument qui compte mais celui avant qu'une note se répète à son octave supérieure).
  • Une gamme hexatonique contient quant à elle 6 notes par octave, le composant manquant pour en faire une gamme heptatonique cohérente peut être indiqué entre parenthèses : exemple A minor hexatonic (-M2), signifie que la seconde majeure est manquante par rapport à la gamme A minor complète.
  • Une gamme pentatonique contient 5 notes par octave, les instruments pentatoniques couvrent un plus large registre (notes du plus grave ou plus aigüe), ils sont plus faciles à jouer intuitivement mais seront plus "enfermant" dans leur atmosphère ou ambiance musicale.
  • il existe en fin des instruments multimodes par l'ajout d'une ou plusieurs notes pour permettre de transformer la gamme de l'instrument. Un instrument qui contient 12 notes par octave sera dit chromatique (c'est le maximum et cela a un coût en terme de timbre sonore, pour des raisons physiques le hanpdan n'est pas le meilleur instrument pour cela).

Lorsque l'on observe les noms donnés aux instruments, cette information est trop rarement communiquée alors qu'elle est particulièrement importante. Nous invitons nos lecteurs à toujours s'assurer de savoir où se classe leur gamme ou l'instrument qu'ils convoitent. Il suffit de compter le nombre de lettres différentes pour savoir la caractéristique de sa gamme. Par défaut les modes mineurs et majeurs ou encore les modes Grecs sont tous censés être des modes heptatoniques. Présenter un D mineur hexatonique sans le dire, c'est risquer de faire croire qu'il est heptatonique, ce qui serait trompeur car une note serait manquante.

Des noms qui ont un sens en théorie musicale ou qui sont juste imaginaires ?

Les noms des modes grecs sont souvent utilisés dans la musique occidentale. Le mode Ionian (ionien en français) est aussi appelé mode majeur, le mode Aeolian (éolien en français) est aussi appelé le mode mineur naturel. Quand une note de départ est définie (tonique) le mode devient une gamme. Les gammes C Ionian, D Dorian, E Phrygian, F Lydian, G Mixolydian, A Aeolian et B Locrian ont exactement les mêmes notes mais l'ordre des intervalles "ton" et "demi-ton" entre les notes change avec le changement de point de départ. En rajoutant les modes "harmonic minor", "double harmonic" ou "melodic minor" à la liste des modes Grecs et en précisant le nombre de notes par octave, il devient possible de décrire de façon cohérente toutes les gammes de handpan. Malheureusement cette logique est pas toujours appliquée. Ainsi certaines gammes ont des noms plus poétiques comme “Equinox” ou “Voyager” ou des noms issus de leur modes grecs comme “Aeolian” ou des noms provenant de leurs origines culturelles comme “Ake Bono” ou “Hijaz”. Parfois ce sont des noms inventés par des fabricants d'instrument et ils sont utilisés même si d'autres noms existaient avant ou avaient plus de cohérence avec la théorie musicale. Parfois un même nom peut être donnée à des gammes pourtant différentes !

Pourquoi la note centrale (Ding) et la note grave suivante sont les plus importantes ?

La note centrale de l'instrument est une basse dans la gamme et son nom est toujours inscrit en premier devant le nom de la gamme. Cette note domine l'instrument et colore toutes les autres notes par sa présence grave. Même s'il y a d'autres notes graves ajoutées par exemple comme basses sous l'instrument, la note centrale aura toujours cette place de centrale dominante. Cela ne signifie pas que la basse est automatiquement considéré comme la seule "tonique" de la gamme, mais pour certains joueurs elle l'est et dans ce cas elle participe à un nommage simple avec une seule lettre inscrite avant le nom de la gamme (ex : D minor). Comme nous le décrivons ci-dessous, il y a très souvent des notes manquantes entre la note centrale et la prochaine note la plus grave de l'instrument, cela renforce sa présence en tant que basse mais la gamme en devient incomplète lorsqu'elle est jouée depuis sa note centrale jusqu'à son octave.

En raison de cette sensation de gamme incomplète depuis la note centrale, la note la plus grave suivante qui est souvent placée en face du nombril du joueur est aussi considérée comme une tonique car elle est le point de départ d'une suite de notes contiguës formant une gamme complète sur une octave. Pour que notre oreille/cerveau entende et caractérise une gamme il est particulièrement important qu'il y ait un point de départ (la tonique) et d'arrivée (la même note à l'octave). C'est pour cela que vous verrez parfois une notation avec 2 lettres séparée par un "/" (ex : D/A Phrygian désigne un instrument en D minor mais fait référence à son premier mode complet en A Phrygian).

Parfois un instrument dispose d'une note centrale et d'une première note grave de la gamme sans aucune note manquante entre les deux et ils sont historiquement nommé "LOW" (ex : F low Pygmy désigne un instrument dont la note centrale est vraiment le point de départ d'un mode mineur pentatonique bien connu depuis le Hang de PANArt). Plus récemment certains instruments ont une note centrale une octave en dessous de la véritable tonique et ils sont donc nommé "LOW" avant la première lettre (ex : Low F2 Pygmy est un F3 Pygmy avec une basse en F2 au lieu du C3 habituellement trouvé sur cette gamme). Enfin lorsque l'instrument dispose de "bottom notes" et qu'il n'y a aucune note manquante entre la note centrale son octave, il peut devenir cohérent d'écrire les 2 notations (ex : D minor / A Phrygian pour un instrument ayant les notes suivantes D/(E) (F) (G) A Bb C D E F G A - les parenthèses désignent alors les notes situées sur la coque du dessous).

L'écart entre la note centrale de l'instrument et la première note grave suivante va beaucoup participer à la personnalité d'un instrument, les principaux écart sont (les plus fréquents en premier, les exemples sont basés sur une basse en Ré mais cette logique est applicable à toutes les gammes) :

  • la quinte, exemple D/A... c'est le grand classique que l'on trouve sur le Ré mineur, jouer la basse et la note grave ensemble forme un ensemble très "facile" pour les oreilles. C'est le cas typique des instruments poétiquement appelés "Celtic mineur" ou "Amara" mais aussi des gammes "Kurd".
  • la quarte, exemple D/G... un peu moins classique mais avec de très belles possibilités de jeux car si le rapport de quarte est présent, la quinte l'est aussi (presque toujours)... du coup plus de richesse et de diversité dans la basse. Cette configuration est typique des gammes "Pygmy" ou "Romanian Hijaz".
  • la tierce mineure D/F ou majeure C/E... encore plus de richesse dans la basse, la tierce, la quarte, la quinte (selon les gammes) sont présentes pour enrichir le registre basse de l'instrument. Pour certains, cela peut parfois rendre les instrument moins intuitifs avec plus de possibilités de jouer avec des accords mais ce ressenti dépend vraiment de chacun. Classique des gammes "Equinox", "Aegean", "DeepShello"
  • la seconde mineur (F/Gb) ou majeure (F/G), c'est une configuration plus complexe où il n'y a plus de note manquante entre la basse et la note suivante... du coup si toutes les notes sont sur le dessus de l'instrument, cela peut donner l'impression qu'il n'y a plus de basse et l'instrument joué intuitivement se concentre plus sur la mélodie. Bien sûr, cela s'apprivoise et beaucoup font des merveilles avec une telle configuration. Typique des "X Low Pygmy", "Akepygnox". Très souvent lorsque l'on ajoute des "bottom notes" sur un instrument, nous allons chercher à faire cette configuration à partir de tous les exemples cités ci-dessus, il sera alors possible d'avoir la présence basse distincte, tous les accords pour la renforcer et d'enrichir la tessiture jusqu'à deux octaves... la solution tout en un avec quelques contraintes tout de même (jouabilité, timbre sonore des note orientées vers son pantalon...).
  • L'octave, exemple F2/F3... c'est la cas du "Low F2 Pygmy" bien connu chez "Yshama" par exemple. Ce type de gamme convient bien à des instruments réalisés avec d'autres matériaux (inox). Ces instruments sont plus rares et techniques à réaliser. Une sorte d'extrême grave les rendant pour certains ils sont très profonds et pour d'autres plus fatigants. Sur des instruments plus aigües, cette configuration n'a que peu d'intérêt et aucune gamme hormis quelques prototypes ne se démarque.

Les makers savent-ils compter jusqu'à 10 ?

Le nombre de note est parfois indiqué après le nom de l'instrument sous la forme du nombre totale de notes (exemple D minor 10) ou de la note centrale à part (D minor 9+1) ou en oubliant tout simplement la note centrale (Kurd9) ou encore en utilisant la notation "+1" pour décrire les notes chromatiques hors de la gamme principale. Aujourd'hui, c'est toujours un sujet à palabres, la notation du nombre de notes total est néanmoins la plus fréquente. Le port en dessous de l'instrument (Gu) est lui aussi théoriquement accordé de façon cohérente avec le gamme par ceux qui prennent la peine de le faire mais sa présence ne figure jamais dans le nombre de notes... pour l'instant...

Qui a la plus tonique ?

Question tout à fait sérieuse ! Nous avons vu qu'il y a deux notes graves importantes. La centrale (appelée parfois Ding) et la suivante souvent placée face à son nombril ou un peu décalée à droite. La note qui devient le point de référence/départ de la gamme est nommée la "tonique". Pour certains cela ne fait pas de doutes : c'est toujours la note centrale qui est la tonique. Pour d'autres c'est au cas par cas et variable en fonction de la façon de jouer...

Historiquement, c'est PANArt qui a "donné le La" en nommant ses Hang de la première génération par rapport à la première gamme complète présente sur l'instrument, comme il y avait toujours des notes manquantes entre la note centrale et la suivante, c'était donc toujours à partir de la note suivante que la gamme était nommée. Plus tardivement lorsque les Hangs de PANArt furent créés avec des gammes dites "Low", c'est la note centrale qui est devenu naturellement la tonique car il ne manquait plus de notes entre la centrale et la suivante. Aujourd'hui, vu le nombre de gammes qui ont été explorées, les mélanges de modes mineurs et majeurs sur un même instrument, les handpans avec "bottom notes", la diversité des makers et du niveau de leurs connaissances musicales, le choix d'une approche musicale respectant les règles de l'harmonie ou de la musique modale ou du Maqâm, le choix de créer des noms uniques utile au marketing,.... bref, en raison de cette liste non exhaustive, il n'y a beaucoup de confusion quant à savoir qui est la véritable tonique donnant le nom à la gamme. Souvent la première lettre défini la note centrale et tout le reste est de la poésie ne respectant plus toujours la véritable origine des gammes.

Exemple avec cette gamme comportant les notes suivantes D/A Bb C D E F G A C... c'est la plus connue/courante actuellement et pour certains elle se nomme :

  • "D minor 10" alors qu'il n'y a pas d'octave complète allant du Ré jusqu'au Ré suivant.
  • "D Aeolian" idem à la remarque précédente
  • "D Kurd 9 ou D Kurd 10", il est incohérent d'utiliser cette notation. Peut importe le nombre de note car la note centrale ne caractérise en aucun cas la tonique du mode Kurd, mode traditionnel décrit par le Maqâm (système définissant la musique orientale) et devant disposer des intervalles entre les notes : 1222122. Ce qui n'est pas le cas ici en partant du D. Malheureusement beaucoup de personnes y compris des fabricants se trompent et cet exemple devient une forme d'appropriation culturelle tout à fait malheureuse.
  • "D minor /A Phrygian 10 "Kurd9"". Au delà de la remarque sur la gamme D mineur qui est incomplète, la note centrale en D n'est pas la tonique de la gamme Kurd qui commence véritablement par le A. Le mode Kurd correspond en réalité au mode Grec "Phrygian" et rien ne s'oppose à l'utiliser ici.

ps : si l'on ajoute à cette gamme 3 notes graves sur la coque du dessous (E) (F) et (G). Du coup le mode D mineur devient complet et l'instrument pourrait alors se nommer D minor / A phrygian 13 et pourquoi pas rappeler que le dessus de l'instrument est la configuration connue sous le nom de "Kurd" mais sans dire D Kurd.

Enfin, pour répondre complètement à cette question "Qui a la plus tonique ?", il faut savoir que toutes les notes qui apparaissent minimum 2 fois dans le liste des notes d'un instrument peuvent être considérées comme des toniques car elles déterminent un mode avec son début et sa fin. Cela signifie qu'il y a plusieurs gammes au sein d'un même instrument et c'est particulièrement intéressant car cela permet de changer les atmosphères (exemple sur un D/A Celtic minor, il est possible de jouer en D mineur, A mineur mais aussi en C majeur). Changer de tonalité lors de son jeu peut se faire de façon totalement intuitive et plus ou moins heureuse pour un débutant explorant un nouveau Handpan. Cela peut aussi devenir quelque chose de plus maitrisé lorsque cela est réalisé par un musicien plus aguerri au règles de l'harmonie musicale.

Quels sont les liens entre toutes les gammes et comprendre comment associer plusieurs handpans?

Comme nous l'avons vu dans le point précédent, toute note en double défini un point de départ et de fin d'une gamme présente sur le handpan. Pour connaitre les noms et caractéristiques de l'ensemble de ces gammes, vous pouvez chercher votre instrument dans le tableau ci-dessous en fonction de sa note centrale et suivre toutes les cases de la même couleur. Nous considérons qu'il est particulièrement utile de savoir quels sont les différents modes mineurs et majeurs présents sur chaque instrument, cela donne des clés pour mieux en jouer.

Exemple : Une D/A Celtic mineur à 10 notes contient 3x D/Ré, 2x A/La et 2x C/Do. En suivant les cases vertes foncées dans le tableau, nous voyons les noms des différents modes correspondants aux différentes toniques.

En regardant toutes les autres cases vertes foncées du tableau, il est aussi possible de voir avec quels handpans il sera facile de jouer en complément de votre instrument (exemple : le D/Ré mineur sera parfaitement complémentaire avec un F/Fa majeur car ils auront les mêmes notes).

A noter : les gammes hexatoniques et pentatoniques étant incomplètes, elles pourraient parfois être placée dans plusieurs cases en même temps. Toujours avec l'exemple du D/A Celtic mineur, l'absence du 6ième dans ce mode hexatonique fait qu'il pourrait être inscrit dans les cases vertes foncées et aussi oranges.

tableau des gammes de handpan par Shellopan

Ce tableau n'est valable que pour les modes Grecs, d'autres versions existent pour les modes basés sur l'harmonique mineur, harmonique majeur ou d'autres modes orientaux.

Dans la colonne de droite "DBQ", le numéro indique le niveau de "brillance" de la gamme.

Si vous ne trouvez pas votre gamme dans ce tableau, n'hésitez pas à nous contacter mais ne nous demandez pas un tableau compatible avec la taille d'un écran de téléphone ;)

 

D'autres façons de décrire une gamme ?

D'autres systèmes d'écritures des gammes décrivent le nombre de demi-tons entre chaque notes d'une gamme en partant de la tonique (ex : 2212221)

Enfin, d'autres décrivent tous les degrés d'un mode musical avec leurs noms respectifs :

  • Tonic = la première notes d'une gamme, le plus souvent c'est celle qui est devant votre ventre lorsque vous posez l'instrument sur les genoux.
  • m2, M2 = seconde mineure ou seconde majeure
  • m3, M3 = tierce mineure ou tierce majeure, elle détermine si la gamme est mineure ou majeure
  • 4th = la quarte
  • Triton = 6 demi-tons depuis la tonique, le triton est une note considérée comme dissonante
  • 5th = la quinte, la dominante de gamme
  • m6, M6 = sixième mineure et majeure
  • m7, M7 = septième mineure et majeure
  • 8th = l'octave de la tonique, sa présence ferme la gamme
  • 12th = la quinte après l'octave
  • ..

Avec la simple liste des notes, ces deux dernières méthodes de notation sont très utiles, elles permettent de créer des identifiants unique pour chaque gamme. Nous les utilisons chez Shellopan pour créer de nouvelles gammes, rechercher celles qui existent déjà ou encore trouver les instruments qui sont complémentaires en fonction d'un besoin particulier.

Voilà, c'était un peu dense, mais ce sont les bases pour mieux comprendre notre notation de la liste de nos gammes présentée ci-dessous. Nous vous recommandons aussi a lecture de l'article : Comment choisir un handpan ? et son chapitre concernant le gammes musicales pour tenter de vous aider à choisir votre gamme de handpan.

 

Exemples de gammes de handpan pour illustrer chaque mode :

Cette liste fait le tri par mode et type de gamme tandis que notre playlist sur youtube (bit.ly/best-handpan-scales) fait un tri de l'instrument le plus grave au plus aigu. Ces deux approches sont complémentaires pour découvrir la diversité des instruments existants.

 

Les gammes inspirées par les 7 modes Grecs

 

Lydian ( mode majeur brillant - 2221221 - Tonic M2 M3 Triton 5th M6 M7)

Un mode comique, étrange, planant... le mode le plus brillant de tous les modes majeurs... encore "plus majeur" que le mode ionien grace à sa quarte augmentée !

"C Aegean" - C Lydian / E minor pentatonic 9 by Matthieu : https://youtu.be/n50JP8wcSD8
C/EGBCEF#GB - Contient aussi : E minor ou E Aeolian, G major ou Ionian, B Phrygian

 

Ionian (mode ionien ou majeur, bien connu dans la musique occidentale - écarts entre les notes en demi-tons : 2212221 - composantes : Tonic M2 M3 4th 5th M6 M7)

Le mode ionien est considéré comme une couleur gaie, de réjouissance, de joie, d'innocence, de langage d'enfant...

"E MajorShello" - E Major / A Lydian 17 heptatonic by Matthieu played by Cyrille LECOQ : https://youtu.be/hUDd8MSvVB4
(A2)(B2)E/(F#)(G#)ABC#D#EF#G#AB(C#)(D#)E
Même sans les notes du dessous, c'est une version étendue d'une gamme plus simple qui s'appelle parfois "Sabye E", elle contient aussi du A Lydian et B Mixolydian.

"Db Ysha Savita" - Db major /Ab mixolydian 9 hexatonic by Greg : https://youtu.be/3Ibse0MAGzg
Db/AbCDbEbFGbAbDb

"Triple F" - F major / A minor hexatonic 10 by Matthieu : https://youtu.be/oDUnucWl3WQ
F/ACDEFGACF - Une gamme majeure très classique, complément facile des gammes D Celtic minor ou D/A Kurd. La rapport de tierce entre la note centrale et la note grave suivante ouvre la porte vers une seconde tonalité en A/La mineur mais la note centrale va colorer le jeu et les accords rendant le mode en F/Fa majeur clairement dominant sur un tel handpan.

 

Mixolydian ( un autre mode majeur, le moins brillant - 2212212 - Tonic M2 M3 4th 5th M6 m7)

Un mode plein de douceur, très utilisé dans le blues et la musique des 70's du à sa couleur considérée comme planante, incantatoire, mystique...

"C# Celtic Major" - C# mixolydian / G# dorian 10 hexatonic by Matthieu : https://youtu.be/e6euEI7rBsg
C#/G#BC#D#E#F#G#BC#

"A2 DeepMajor" - A Mixolydian / E Dorian 9 heptatonique by Matthieu : https://youtu.be/SZNxQ6NkyCk
A/EGABC#DEF#

D mixolydian /A dorian 9 heptatonic by Matthieu : https://youtu.be/lTCUCZBjJ00
D/ABCDEF#GA

 

Dorian (mode mineur aussi utilisé en musique occidentale - 2122212 - Tonic M2 m3 4th 5th M6 m7)

Très utilisé dans les styles musicaux funk, métal, jazz, rock, médiéval, celtique... c'est le mode "palindrome", les écarts sont les mêmes quelque soit le sens le lecture, il est même symétrique sur sa quarte... C'est le moins sombre des modes mineurs en raison de sa 6ième majeure. Certains le considère brumeux, onirique ou encore solennel.

"E La Sirena" - E Dorian / G Lydian 10 hexatonic - https://youtu.be/4ZPp25G2jjk
E/GBC#DEF#GBE - Un handpan très spécial réalisé avec 12 mains lors d'une semaine d'échanges entre makers à l'atelier Shellopan. G Lydian hexatonique (-M2) et B Aeolian ou encore E Dorian sont dans cette gamme. Une couleur spéciale à la gamme et au jeu est donné par la dernière note (E5).

 

Aeolian ( le mode dit "mineur naturel" - 2122122 - Tonic M2 m3 4th 5th m6 m7)

Considéré comme un mode mélancolique, sans tension, doux, calme... utilisé dans les ballades, le rock, la pop. Ce mode est un peu au milieu des modes mineurs phrygien (plus sombre) et dorien (plus lumineux). C'est le mode regroupant le plus grand nombre de gammes de handpan différentes et nous n'arriverons pas ici à toutes les lister (elles seront par contre en démo sur la playlist des 60 gammes de handpan accessible en tête d'article).

"A2 DeepCeltic" - A/E minor hexatonic 9 by Matthieu - https://youtu.be/JQd-GLgFwJI
A/EGABCDEG - un des instrument grave très équilibré et facile à jouer. Réalisable aussi en G2, A2, Bb2, B2, C#3, D3, E3... Le nom de cette gamme est parfois appelé "Celtic mineur" ou "AmaRa" lorsque sa note centrale est plus aigüe. La version A2 est une version assez complexe à réaliser en raison de son registre grave particulièrement bas, c'est une des spécialité de l'atelier Shellopan.

"C DeepShello" - C minor / Eb major hexatonic 9 by Matthieu- https://youtu.be/Tu-vibriSVM
C/EbGBbCDEbFG - Une autre gamme créée à l'atelier Shellopan avec un rapport de tierce entre la basse centrale et la note grave suivante. Cela donne un coté mineur et majeur à la gamme. Cette gamme existe en version étendue à 17 notes avec une ouverture sur une gamme Hijaz ou harmonic mineur sur la seconde octave, spécialité de Matthieu sous le nom "DeepShello Octatonic" et constituant le haut de gamme de ses créations (voir en bas d'article les autres gammes octatoniques).

"C Pygmy" - C/F minor pentatonic 9 by Matthieu - https://youtu.be/KEkkLWyF9P8
C/FGAbCEbFGAb - version pentatonique bien connue dans le monde du handpan (variante en C# est aussi courante). Rapport de quarte et de quinte en début de gamme donne une présence basse très affirmée et parfois un coté dark à la gamme.

"C ShelloPango" - C minor / G phrygian 10 heptatonique by Matthieu - https://youtu.be/86YjT-Z1OQQ
C/GBbCDEbFGAbC - Gamme inventée par Matthieu durant le confinement de 2020 grace au temps libéré pour des recherches pour harmoniser les gammes de handpan. Le nom vient de cette petite créature la plus braconnée par les humains et qui fut même accusée d'être à la source de la transmission du virus à l'homme. Il est aussi devenu le logo de nos sacs de transport. Gamme très riche mixant les avantages de la gamme Celtic minor et de la gamme kurd en renversant certains accords. Existe aussi en C#. Un article détaillé sera réalisé prochainement pour la présenter.

"C# Sam Maher" - C# minor /G# Phrygian heptatonic 9 by Matthieu - https://youtu.be/Scrcvntmn2g
C#/G#ABC#D#EF#G# - Un des grand classique suite à la fameuse vidéo de Sam Maher dans le métro de New York , un peu difficile d'oser présenter ma démo en vidéo à coté de celle-ci ;) Cette gamme s'apelle aussi "C#/G# Kurd" et est aussi souvent réalisée avec 1 note de plus mais nécessite une bonne maitrise par les makers pour qu'elle soit réussi.

"Kurd9" - D minor /A phrygian heptatonic 10 by Greg - https://youtu.be/mN9PU7ZdJxI
D/ABbCDEFGAC - Une gamme souvent recommandée par les enseignants de handpan. Gamme facile d'accès et complète mais un peu plus mélancolique que la gamme Celtic mineur qui est l'autre très grand classique. Parfois appelé "Annazyska".

"D Celtic minor" - D/A minor hexatonic 10 by Matthieu et joué par Guillaume - https://youtu.be/1c-OJHJE7d4
D/ACDEFGACD - voici la gamme la plus demandée chez Shellopan (beaucoup d'autres démos sur notre chaine Youtube). Par rapport à la gamme Kurd, le Bb3 est manquant et cela génère une moindre richesse mélodique mais libère de la place pour ajouter un D5 qui permet ainsi de finir le "mode de Ré" sur sa seconde octave. Il est possible d'ajouter quelques notes sur la coque du dessous pour rendre cette gamme encore plus polyvalente : https://youtu.be/fQ2LYG2kEDg

"E Equinox" - E minor / G Major hexatonic 10 by Matthieu - https://youtu.be/MSkE7WOm75w
E/GBCDEF#GBE - une très belle gamme mineur avec un rapport de tierce entre note centrale et seconde note grave. Très intuitive, elle est aussi très courante en Fa avec 9 notes : https://youtu.be/ycXl9gRXj00 ou 10 notes : https://youtu.be/Ur7sDmgJ8n4

"F Equinox heptatonic" - F minor - Ab Major 10 by Matthieu - https://youtu.be/xadWb8zgPNA
F3 / Ab Bb C Db Eb F G Ab C - La version heptatonique de la gamme Equinox, rare mais tellement plus riche au niveau des possibilités mélodiques et harmoniques. C'est une version plus accessible de la gamme originale AkePygNox présentée ci-dessous.

"F AkePygNox" - F minor 13 heptatonic by Matthieu - https://youtu.be/plnQCcxmgOM
(C)F-GAb(Bb)CDbEbFGAbC(F) - Instrument haut de gamme et complexe à réaliser qui fut l'une des première gamme créée par Matthieu. Elle a la particularité de ne pas avoir de note manquante entre la note centrale et la suivante, caractéristique des instruments appelés "Low...". Voici aussi une démonstration par Adrian J Portia de la version simple face à 10 notes : https://youtu.be/nw3sNDhKuiE

"F# minor" - F# minor / B dorian heptatonic 10 by Greg - https://youtu.be/9nkEJcw_3Es
F#/BC#DEF#G#ABC# - Avec son rapport de quarte entre la note centrale et la suivante la plus grave et étant heptatonique, cette gamme n'est pas aussi aigue qu'il n'y parait et dispose de 3 modes mineurs complets : F# Aeolian, B Dorian et C# Phrygian... Gamme très complète à l'atmosphère plutôt mélancolique et introspective.

 

Phrygian (mode mineur ancien - 1222122 - Tonic m2 m3 4th 5th m6 m7)

Ce mode peut être considéré comme triste, tendu, plus sombre que l'aeolien, c'est aussi le mode la passion, du flamenco... Ce mode s'appelle "Kurd" dans le Maqâm (système décrivant les règles de la musique orientale) et il a donner son nom à une gamme de handpan considérée dans ce mode à partir de sa deuxième note grave et donc classée dans la section "mineur naturel/aeolian". Ce mode est systématiquement le second mode des gammes mineures lorsque l'on considère la quinte comme étant la tonique (si ce n'est pas encore une évidence pour vous, rien de grave et vous pourrez revoir les explications accompagnant le tableau plus haut dans l'article). Voici ci-dessous quelques gammes qui sont en mode phrygien à partir de la note centrale.

"G minor" - G phrygian / C minor hexatonic 13 by Matthieu played by Marcel Huttter - https://youtu.be/UV75AGo6Ffo
G3 / C4 D4 Eb4 F4 G4 Ab4 C5 D5 Eb5 F5 G5 Bb5 - Cette gamme va loin dans les notes aigües, gamme extrême qui nécessite un touché très précis. Déconseillée aux débutants mais tellement addictif à jouer ! Les gammes aigües comme celle-ci font aussi de très bons compléments pour accompagner une gamme plus grave comme vous pourrez le voir sur cette démo improvisée par Archer&Tripp : https://youtu.be/2Sdi26Ob5Gg

"C# Phrygian" - C# Phrygian / F# Aeolian heptatonic 9 by Matthieu - https://www.youtube.com/watch?v=E1QjPrq6Zsk#t=09m24s
C# / F# G# A B C# D E F# - Est aussi appelé "Chandra" par certains fabricants.

"AkeBono" - E/A Minor pentatonic 10 "E Goon Kali & A Ake Bono" by Matthieu : https://youtu.be/UrQ-9Fk9SjY
E/ABCEFABCE - Le passage en pentatonique donne un coté japonais clairement affirmé, d'où le nom de cette gamme bien connue depuis les premiers Hang réalisés par PANArt à partir de l'an 2000.

 

Locrian ( mode mineur le plus dissonant - 1221222 - Tonic m2 m3 4th Triton m6 m7)

C'est un mode réputé difficile à faire sonner, instable, étrange, dissonant.. mais bien sûr utilisé en jazz et en métal... très peu (heuh... peut-être même aucun ?) de handpan sont spécifiquement basés sur ce mode mais il apparait en mode secondaire sur quelques handpan (exemple un F AkePygNox est aussi jouable en G Locrian).

 

Gammes inspirées par les modes Harmonic minor, Flamenco, Oriental ou Gypsy

Harmonic minor (le mode mineur naturel avec une 7ième augmentée - 2122131 - Tonic M2 m3 4th 5th m6 M7)

"E Romanian Hijaz" - E Harmonic minor / A Ukrainian Dorian / B Hijaz 18 by Matthieu : https://www.youtube.com/watch?v=MT_kVVcy3lw
(A)(B)E(F#)(G)ABCD#EF#GAB(C)(D#)E(G) - Une version présentée ici qui est spéciale avec la tonique au centre de l'instrument et des notes en dessous plus graves. Le nom de cette gamme que l'on rencontre souvent est "Romanian Hijaz" mais ce n'est vraiment pas un nom très approprié tant il mélange des cultures musicales qui n'ont rien à voir. C'est une gamme harmonique mineur avec un rapport de quarte entre la note centrale et la seconde note le plus grave présente sur le dessus de l'instrument.

"B Hijaz" - B harmonic minor / F# Hijaz 13 heptatonic by Matthieu : https://youtu.be/mMQPQMP8BXU
Cette gamme existe avec beaucoup de toniques différentes et les confusions sont fréquentes car il ne faut que 4 notes pour caractériser le "Jins Hijaz" dans le Maqâm. Certains appellent abusivement "Hijaz" tout instrument qui sonne "oriental" mais le version que je présente ici est  celle qui nous semble la plus juste, c'est à dire un mode harmonique mineur à partir de la note centrale et Hijaz à partir de la seconde note la plus grave de l'instrument.

 

Phrygian Major / Hijaz (5ième degré du mode harmonic minor - 1312122 - Tonic m2 M3 4th 5th m6 m7)

"SoDeepOrient" - G2 low Hijaz / D Locrian nat6 hexatonic 9 by Matthieu : https://youtu.be/-aJTAX_Knvk
G/DFGAbBCDF - ici le "tétracorde" caractéristique du mode Hijaz démarre à la 4ème note de l'instrument et l'ensemble est hexatonique... du coup le nom Hijaz n'est pas celui qui correspond le mieux à cet instrument bien que l'atmosphère orientale soit bien présente. Cette gamme en G2 est extrême dans les graves pour de cette taille d'instrument et une coloration du son par couplage est inévitable et acceptée. La version moins couplée et donc avec un son plus cristallin est faite en A2/La2 sous le nom "DeepOrient": https://youtu.be/75pFl1ad7Uw

"C Klezmara" - C3 low Hijaz / G Locrian nat 6 hexatonic 9 by Matthieu and played by Adrian J Portia : https://youtu.be/o52zv0dlT6k
C/GCDbEFGAbC - ici le tetracorde est placé à la 3ème note ce qui libère une place pour une note aigüe de plus à la fin. Une autre démonstration du choix de la note à enlever pour passer d'une version heptatonique à héxatonique. L'instrument devient très différent... mais toujours très oriental ;)

"B Onoleo" - B Phrygian dominant / F# Locrian nat6 pentatonic 9 by Greg : https://youtu.be/HciuT1BPaEM
B/F#GBD#AF#GB - ici le tetracorde n'héxiste plus suite au passage pentatonique.

 

Double harmonic major / Hijazkar (1312131 - Tonic m2 M3 4th 5th m6 M7)

"Hijazkar" - C# dble harmonic major / G# Hijazkar 10 by Matthieu : https://youtu.be/mqH8gEp9uTs
C#/G#AB#C#D#EF##G#C# - Clairement cette gamme va être compliquée à utiliser pour une "Jam" avec tout autre joueur de handpan... Mais qu'est-ce qu'elle est belle ! Le mode double harmonique est à part, c'est en quelques sortes deux tetracordes Hijaz mis bout à bout et donc avec deux fois cet écart de 3 demi-tons caractéristique des gammes orientales.

 

Gammes Octatoniques et Décatoniques (mixant les modes harmonique mineur, mineur naturel et même double harmonique majeur)

Ce type de gamme correspond à une évolution dans le monde du handpan permettant d'obtenir des instruments multimodes. De tels instruments plus haut de gamme peuvent aussi convenir à des débutants mais ils nécessitent d'être apprivoisés.

"B/F# Hijaz & Kurd 15" octatonic by Matthieu - https://youtu.be/jzX1tOIGc7M
B / F# G (A*) A# B C# D E F# (G B C# D) (Gu=F#) - Hijaz lorsqu'il est joué sur le dessus, le remplacement du A# par le A permet de basculer en mode Phrygien/Kurd

"B2 Harmonic minor/ F#3 Hijaz / B3 natural minor 15" octatonic by Matthieu - https://youtu.be/dLAR8sKz6zE
B/(E)F#GA#BC#DEF#(G){A}(B)(C#)(E) - sur celui-ci le mode harmonique mineur couvre une octave et passe en mineur naturel à l'octave suivante.

"C Minor "DeepShello" and Harmonic minor 18" octatonic by Matthieu - https://youtu.be/wAEdgg06Mqg
C/Eb(F)G(Ab)BbCDEbFG(AbBCDEbF){Gu=G/B} - Première octave en mode mineur naturel et seconde en mode harmonique mineur. Hijaz en Sol4.

"E Harmonic minor & natural minor 18" octatonic by Matthieu - https://youtu.be/tqBCP2UbrZQ
(B2) E / (F#) (G) A B C D# [D] E F# G A B (C) (D#) E {Gu=F#} G5 - E Harmonique mineur sur le dessus et devient mineur naturel lorsque le D#4 et remplacé par le D4. A la seconde octave, le D#5 n'est pas remplaçable mais il n'est pas obligatoire de le jouer si le souhait est de ne pas jouer un mode qui sonne oriental. Voici une liste des gammes qui sont accessibles dans un tel instrument : E Harmonic minor & E Aeolian (natural minor) F# Locrian #6 (aka Maqam Tarznauyn) & F# Locrian G Ionian (major) A Ukrainian Dorian (aka Romanian Hijaz or Romanian minor) & A Dorian B Hijaz & B Phrygian C Lydian D Myxolydian E Pygmy & E Ake Bono pentatonic minor scales...

"E Oriental Decatonic 18" by Matthieu - https://youtu.be/R6UqgPyVnd8
(B)E/(F)(G#)ABC(D)D#EF#GAB(C)(D)(D#)E - Peut-être l'instrument le plus poussé réalisé à notre atelier. Il inclu les gammes B2/B3 Hijaz & Kurd E3 Hijazkar (double harmonic major) & Hijaz E4 Harmonic minor & Natural minor A3 Romanian minor (aka romanian Hijaz) & Dorian.

 

NB : bravo, vous êtes vraiment arrivé à bout de cette page... une correction, une remarque... -> contact ;)

Site web réalisé par la coopérative Shellopan