Quel handpan pour débuter ?

Écrit par Matthieu. Publié dans Non catégorisé.

Article mis à jour le 10/11/2020... infos ajoutées concernant les handpans d'occasion

Comment choisir un handpan si vous êtes débutant ?

Choisir un premier handpan n'est pas toujours simple, vous trouverez ci-dessous nos conseils pour mieux comprendre cet instrument, son environnement et nous l'espérons faire le bon choix. C'est article n'est pas "les 10 meilleurs astuces d'internet pour acheter un handpan", pas de course aux clics ou de marketing ici mais une ressource d'information qui se veut la plus exacte possible, accessible et qui est maintenue régulièrement à jour depuis sa première édition en 2016.

Sommaire :

  1. Qui sont les acteurs formant la communauté du handpan ?
  2. C'est quoi tous ces noms que vous utilisez pour parler de vos handpans ?
  3. Comment sont fabriqués les handpans et pourquoi certains instruments se ressemblent-ils ?
  4. Qu'est ce qui détermine le timbre et la qualité d'un handpan ?
  5. Quelle gamme musicale choisir pour mon premier handpan ?
  6. Puis-je me contenter d'un handpan "bas de gamme" ou d'un handpan d'occasion pour commencer ?
  7. Un handpan avec 10 notes ou plus est-il plus difficile à jouer qu'un handpan avec 9 notes ? et ceux avec des bottom notes ?
  8. Quelle gamme musicale choisir pour avoir des handpans complémentaires ?
  9. Puis-je acheter un bon handpan dans les magasins de musique ou sur internet ?
  10. Mais où puis-je donc acheter un bon handpan !?
  11. Ok, j'ai tout compris à vos explications... je voudrais acheter un Hang Drum. Quand pouvez-vous me livrer mon futur Hang Pan Drum ?

 

"Qui sont les acteurs formant la communauté du handpan ?"

Pour les personnes découvrant cet instrument de musique : il faut savoir en premier lieu que le développement du Handpan (parfois aussi appelé Pantam ou sculpture sonore) est aujourd'hui porté par une communauté mondiale composée :

  • d'amateurs passionnés se retrouvant au gré des rencontres, jouant pour eux-mêmes, leurs proches ou en tout autre lieu
  • de fabricants / accordeurs, leurs marteaux deviennent l'extension naturelle de leurs mains pour sculpter la tôle et en faire un instrument de musique
  • de musiciens professionnels qui repoussent les limites de l'instrument et qui sont une grande source d'inspiration pour tous les joueurs
  • d'organisateurs d'évènements, du plus petit meeting familial au festival réunissant des milliers de visiteurs
  • d'autres passionnés qui apportent une valeur ajoutée autour des instruments en organisant des ateliers de découverte / perfectionnement, en revendant des instruments ou encore en créant des accessoires.

Participer à cette communauté a positivement changé la vie de nombre de ses acteurs et ils ont tous la passion de faire découvrir leurs instruments de musique et d'accueillir de nouveaux membres. Bien sûr et comme certainement dans toutes communauté, il y a aussi des courants, des "clubs", des personnes essayant de "tirer un peu plus la couverture" vers eux, et plus malheureusement parfois aussi des arnaques ou des personnes plus attirée par le profit que la passion. La meilleure forme de protection passe certainement par l'information et nous espérons y participer avec cet article.

revenir au sommaire

"C'est quoi tous ce vocabulaire que vous utilisez pour parler de vos handpans ?"

S'il existe une communauté, il existe aussi un vocabulaire qui parfois peut perdre les personnes qui découvrent l'instrument. Commençons par le nom de l'instrument, certains disent handpan, Hang, pantam, hang drum, hangpan, hangpad, hangpan drum, sculpture sonore, cupola, soucoupe volante... il est probable que j'en oublie :) Le nom le plus couramment utilisé est handpan, il fait référence au jeu avec la main et à l'inspiration initiale venant des premiers tambours d'acier de Trinidad & Tobago. Les noms utilisant l'expression "Hang" font référence aux travaux de l'entreprise PANArt qui a souhaité qu'il ne soit pas utilisé pour définir une famille d'instrument de musique, par respect pour leurs travaux, nous ne les utilisons pas (voir la dernière question de cet article pour plus d'infos).

Quelques autres expressions souvent utilisées :

dimple = fossette réalisée au milieu des notes

ding = désigne la note centrale ou le dimple central de l'instrument

gu = évent situé sur le dessous de l'instrument servant à créer et amplifier la basse

bottom notes = notes situées sur la coque du dessous de l'instrument (partie le plus souvent en contact avec les genoux)

shoulder tones = les harmoniques les plus hautes qui sont accordées en premier lieu sur la note centrale, elles se jouent sur le bord de la note

maker / tuner = le fabricant de handpan

revenir au sommaire

 

"Comment sont fabriqués les handpans et pourquoi certains instruments se ressemblent-ils ?"

La fabrication se déroule en deux étapes, une première partie consiste à concevoir l'objet et une seconde donne vie à l'instrument de musique.

Pour faire l'objet, certains makers choisissent de tout faire à la main et sélectionnent leur acier, d'autres réalisent une partie du travail de façon plus industrielle tout en conservant la sélection de leur matière première, d'autres enfin utilisent des coques déjà formées et disponibles dans le commerce... l'aspect visuel résultera donc des choix réalisés par le maker et de son niveau de maîtrise de la fabrication des coques. C'est la mise à disposition des coques déjà formées dans le commerce qui a permis la multiplication du nombre de maker car c'est une parti du travail qui est difficile à réaliser et en contre partie cela à conduit à faire plus d'instruments qui se ressemblent.

Mais pour faire l'instrument de musique, cela nécessite obligatoirement un travail manuel, c'est là que l'accordeur intervient et travaille le timbre sonore par le martelage de l'acier. Son travail se cumule avec les caractéristiques de sa matière première pour donner le caractère de l'instrument final. Ce caractère final est ce que l'on appel le timbre du son, c'est un paramètre qui est plus important que la simple exactitude de l'accordage.

Pour aller plus loin concernant le travail des makers, vous pourrez trouver plus d'informations dans la rubrique "pour les makers".

revenir au sommaire

 

"Qu'est ce qui détermine le timbre et la qualité d'un handpan ?"

Les questions suivantes peuvent vous aider à comprendre certains critères de qualité. Nous écrivons en rouge certaines caractéristiques qui seraient particulièrement préjudiciables à votre future relation avec l'instrument.

Mon futur handpan est-il accordé ? C'est le tout premier critère à prendre en compte. Chaque note a 3 composantes : une fondamentale, une octave et une quinte après l'octave. Parfois les notes les plus aigües sont accordées avec une octave, une tierce ou une quarte à la place de la quinte. Un instrument peut-être :

  • Une "casserole" importée d'un pays lointain et trouvée sur un site de commerce électronique.
  • A peine jouable car mal accordé ou avec un son de "tank" car trop de composantes non harmoniques dans les notes.
  • Appréciable même si non parfaitement accordé et bien sûr plus agréable si bien accordé.
  • Agréable car bien accordé avec en plus un travail du timbre sonore et accordage des "shoulder tones" (notes plus aigües lorsque vous jouez sur les bords de la notes centrale). Cela est très important car le timbre sonore lors de jeu percussif dépendra beaucoup de ce travail des shoulder tones.

Mon futur instrument a-t-il du sustain ? C'est la durée dans le temps de chaque note et un instrument peut avoir :

  • Un sustain trop court imposant une technique de jeu percussive avancé pour être appréciable. Cette catégorie est considérée comme étant un peu moins le "standard actuel du handpan" mais peut particulièrement convenir à des percussionistes ou des personnes recherchant ce type de son. Une telle caractéristique serait considérée comme préjudiciable uniquement pour des personnes qui n'auraient pas pu tester d'autres instruments au moment de faire leur choix.
  • Un sustain adapté à la fois à un jeu mélodique et percussif. Les instruments de qualité et réalisés en acier nitruré sans généralement tous dans cette catégorie.
  • Un sustain long plus adapté à un jeu lent ou méditatif. Un sustain trop long peut être flatteur au premier test mais parfois cela peut créer une sorte de grande "soupe sonore" où tout se mélange en même temps. Il est alors nécessaire d'intégrer dans le jeu l'extinction du son et cela devient une technique de jeu très avancée. Les instruments en inox sont réputés avoir le sustain le plus long.

Comment est la dynamique de mon futur handpan ? Ce paramètre permet au joueur de communiquer de l'émotion au travers de son jeu en jouant parfois de façon toute douce et en intégrant aussi des passages à plus fort volume sonore.

  • Des notes qui doivent être jouée très fort pour être audibles ou qui saturent très vite alors que le jeu n'est pourtant pas très fort.
  • Une dynamique démarrant très bas, un simple effleurement des notes les fera vibrer, cela facilite l'apprentissage pour les débutants mais un jeu trop fort pourrait être fatigant du au volume sonore de l'instrument devenant très fort.
  • Une très large dynamique, à la fois du plus bas au jeu le plus fort, même si l'instrument peut nécessiter plus de précision dans son touché pour révéler son potentiel.

Ce handpan est-il équilibré ? Est-ce que l'ensemble des notes sonnent avec le même timbre de son ou certaines apparaissent-elle comme dominant l'instrument ?

  • Une ou plusieurs notes semblent avoir une moindre et/ou plus forte dynamique et/ou des différences de timbre de son, cela peut participer au caractère de l'instrument mais votre jeu sera "coloré" par cette personnalité.
  • L'instrument est très équilibré... si cela va parfois bien convenir à un musicien qui cherche à mélanger les instruments ou à donner lui-même toute l'expression à sa musique, parfois cela peut être considéré comme un son plus "clinique" et l'instrument pourrait manquer de personnalité.
  • Il y a toute une subtile progression entre les deux extrêmes présentés ci-dessus. Pour un débutant, nous considérons que la personnalité d'un instrument va participer à donner au joueur l'envie de jouer et va donc inspirer ses premières "compositions" intuitives.

Qu'en est-il du couplage entre les notes ? Le couplage est l'interaction entre les notes durant le jeu. Ce paramètre participe à la balance "équilibre / caractère" d'un handpan. Il ne faut pas rechercher une absence totale de couplage qui enlèverait tout relief et subtilité à l'instrument.

  • Un ou des couplages entre des notes ne formant pas un accord ou tout autre couplage trop présent et dominant tout l'instrument (exemple : un couplage de deux notes côte à côte et séparées d'un demi-ton sera gênant).
  • Un couplage entre notes voisines formant un accord, cela donnera de la texture au son et il aura moins de pureté, cela participe au caractère de l'instrument mais il est préférable que ce type de couplage ne soit pas trop marqué.
  • Un couplage entre une note grave et son octave, colore le sont de l'instrument, à nouveau cela se traduit par plus de caractère mais il doit rester possible de jouer la note sans que le couplage domine tout l'instrument. L'existence d'un délais est donc privilégié entre l'activation de la note et de son couplage. Certains couplages inversés (aigüe vers grave) sont parfois très agréables car ils donnent un son plus chaleureux.

Qu'elle finition a mon futur instrument ? La finition donne l'image du soin apporté par le maker à son travail d'artisan.

  • L'ouverture sur la coque du dessous (Gu) et/ou le bord de l'instrument sont-ils coupants ou bien finis et rendant donc l'instrument agréable à manipuler ?
  • Le "Gu" est-il accordé et en cohérence avec la gamme de l'instrument ?
  • Le son de la coque en dehors des notes est-il métallique, "sec" ou "mat" ?
  • Le touché de l'instrument est-il soyeux ou rêche ?
  • Le bord de l'instrument est-il bien fini ou brut de découpe de la coque?
  • Le bord de tôle tout autour de l'instrument est-il fourni, fixe en laiton, amovible et en matériel de qualité ou est-ce un bout de plastique doré à l'effet "bling-bling". Le bord de tôle est apprécié pour les jeux en intérieur ou lors d'enregistrement car il permet adoucir les harmoniques les plus hautes. C'est aussi une bonne protection lors des manipulations ou du transport.
  • L'instrument a-t-il une identité visuelle ? même s'il n'est bien sûr pas possible de faire de ce point un critère.

Quel avenir pour mon instrument ?

  • Il est fait dans un matériau résistant à la rouille (tôle nitrurée ou inox) ou il est en tôle non traitée / traitement trop fin et nécessite donc un entretien constant.
  • Existe-t-il des personnes acceptant de le ré-accorder proche de chez vous ou son ré-accordage s'annonce particulièrement compliqué ou couteux.
  • Pourrait-t-il être facilement échanger si un jour je souhaite changer de gamme (ce souhait est assez commun et seul les instruments de qualité sont échangeables facilement).

revenir au sommaire

 

"Quelle gamme musicale choisir pour mon premier handpan ?"

Chaque fabricant de handpan propose une liste de gammes qu’il fabrique et parfois la possibilité de demander la réalisation de gammes personnalisées. Il existe plusieurs centaines de gammes de handpan différentes. Les noms donnés aux gammes sont choisis par les fabricants parfois de façon poétique, parfois en reprenant un nom déjà utilisé par un autre maker, parfois pour se différencier des autres, parfois en respectant plus ou moins les noms déjà connus en théorie musicale et parfois même en prenant les noms des musiciens de certaines vidéos sur youtube (ex : gamme Sam Maher)... bref, il est fort probable que vous trouviez tout cela un peu chaotique et si cela peut vous rassurer, nous aussi ! Nous avons réalisé un article très détaillé expliquant les caractéristiques des gammes de handpans et la théorie musicale associée, la présentation faite ci-dessous est moins théorique et plus adaptée pour aider à choisir une gamme de handpan avec une vue d'ensemble des multiples styles de gammes qui existent et leurs caractéristiques principales.

Pour un débutant, nous recommandons de pouvoir tester différentes gammes et, au sein de la même gamme, différents instruments. C’est autant le timbre sonore que la gamme d’un instrument qui déterminent souvent le choix pour tel ou tel instrument. Le « coup de cœur » ou l'écoute de son intuition est un souvent très bon critère. Certaines gammes peuvent sembler être plus facile à jouer pour un débutant car elles permettent un jeu mélodique intuitif. Par exemple, la gamme Ré / La mineur hexatonique est souvent considérée comme un très bon point de départ et c'est une des gammes les plus vendues (Cette gamme est parfois aussi appelée D mineur, D Celtic mineur, D AmaRa ou même parfois gamme Daniel Waples...).

Avant d'entrer dans les détails, il faut noter que les gammes sont déterminées par rapport à une note tonique, un point de départ. Il y a le plus souvent deux toniques par instrument définissant deux modes principaux et apportant souvent de la confusion auprès des personnes découvrant cet instrument. La note centrale et la seconde note la plus grave sur le dessus de l'instrument constituent ces 2 toniques. La première lettre indiquée est toujours la note centrale et la seconde est parfois non indiquée mais certains noms de gammes n'ont de cohérence avec la théorie musicale que si l'on mentionne cette seconde tonique qui détermine alors la gamme la plus complète véritablement présente sur l'instrument.

Les gammes peuvent-être soit mineures, soit majeures, soit basées sur des modes plus souvent utilisés dans les musiques du monde comme les modes dits orientaux :

  • le mineur se prêtant plus à un jeu pour soi (introspectif, méditatif, relaxant...). Pour détailler plus finement les 4 modes mineurs existants, il est possible ici de faire référence aux modes grecs dont voici les caractéristiques et quelques appréciations sur leurs usages :

- Le mode Eolien, aussi appelé mineur naturel et considéré comme un mode mélancolique, sans tension, doux, calme... utilisé dans les ballades, le rock, la pop. Ce mode est un peu au milieu des modes mineurs phrygien (plus sombre) et dorien (plus lumineux).
- Le mode Dorien, très utilisé dans les styles musicaux funk, métal, jazz, rock, médiéval, celtique... il est à la musique ce que le palindrome est aux mots... avec un peu de brillance (du fait du VI degré). Certains le considèrent brumeux, onirique ou encore solennel.
- Le mode Phrygien, ce mode peut être considéré comme triste, tendu, plus sombre que l'eolien, c'est aussi le mode la passion, du flamenco... Ce mode s'appelle Kurd dans le système musical oriental mais ne sonne pas du tout oriental.
- Le mode Locrien, c'est un mode réputé difficile à faire sonner, instable, étrange, dissonant.. mais bien sûr utilisé en jazz et en métal... C'est le mode le plus rarement réalisé sur un handpan.

La gamme mineur la plus typique est la gamme appelée "Kurd" en Ré avec 9+1 notes. En fait elle est un Ré(D) Eolien (Aeolian en anglais) et un La(A) Phrygien (Phrygian) heptatonique. Kurd étant le nom du mode Phrygien dans le système définissant la musique orientale (Maqâm). transposé un demi-ton plus bas et avec 8+1 notes, c'est alors la gamme de  handpan joué par Sam Maher dans le métro de New York qui est identifié comme étant un C# Aeolian.

  • le majeur se prêtant plus à un jeu démonstratif (communiquer aux autres, raconter une histoire au travers de sa musique, une atmosphère plus joyeuse).

- Le mode Ionien, aussi appelé simplement mode majeur et est considéré comme ayant une couleur gaie, de réjouissance, de joie, d'innocence, un langage d'enfant...
- Le mode Lydien, un mode comique, étrange, planant... le mode le plus brillant de tous les modes majeurs... "plus majeur" que le mode ionien garce à sa 4th augmentée !
- Le mode Mixolydien, un mode plein de douceur, très utilisé dans le blues et la musique des 70's du à sa couleur considérée comme planante, incantatoire, mystique...

Il n'y a pas vraiment une gamme majeure considérée comme la plus courante, Sabye, YshaSavita, Celtic majeur, Fa majeur, E/A Lydian, Aegean sont des classiques

  • les modes orientaux et plus largement tous ceux aux accents de musiques du monde... ils sont souvent des invitations au voyage, à une musique plus mystérieuse, envoutante. Ils sont basés sur :

- Le mode harmonique mineur (exemple : harmonic minor, servant de base au gamme romanian minor, ukrainian dorian mais aussi hijaz...)
- Les modes issus du Maqâm (le système caractérisant la musique orientale, exemple : Hijaz, Hijazkar...)
- Les très nombreux Râgas indien (exemple : raga desh...) mais ils n'ont pas tous des accents "world music" et qui parfois donnent juste d'autres noms à tous les modes cités ci-dessus.

La gamme "world" la plus connue est la gamme Hijaz, nom provenant du Maqâm (système définissant les règles de la musique orientale). C'est une gamme Kurd dont uniquement la tierce a été augmentée d'un demi-ton. Ceci créé toute la tension et la surprise qui caractérise ce mode.

Info complémentaire : Notre expérience nous indique qu'environ 65% des personnes choisissent un mode mineur pour leur premier handpan. 25% une gamme "world/orientale" et 10% une gamme majeure. Certains formateurs recommandent des gammes en Ré mineur pour débuter car c'est un des grands classique et avoir les mêmes instruments facilite l'apprentissage collectif. Les gammes orientales ont souvent une sorte d'effet ON/OFF, soit l'on tombe amoureux du jeu plein de surprises qu'elles offrent soit l'on ne se sent pas à l'aise car trop elles sont trop éloignées de sa propre expérience/culture musicale. Enfin, certains instruments peuvent être à la fois majeur et mineur selon la tonique que l'on considère en le jouant mais le mode accessible via la note centrale est souvent considéré comme dominant le handpan (exemple : gamme D/F Voyager, Ré mineur et Fa majeur mais la présence du Ré au centre atténue la sensation de jouer aussi sur une gamme en Fa majeur, le joueur pouvant bien sûr tout de même réussir à mettre en emphase la tonique en Fa).

Lorsqu'une gamme est définie tel que cela est présenté ci-dessus, il faut enfin considérer qu'elles peuvent être déclinées en versions pentatoniques, hexatoniques, heptatoniques... plus rarement octatoniques, décatoniques, chromatiques... cela fait référence au nombre de notes par octaves (attention ne pas confondre avec le nombre de notes total de l'instrument).

  • Pentatonique. 5 notes par octave, la gamme est facile à jouer avec une belle répartition entre notes graves et aiguës mais il est plus difficile de sortir de l’ambiance imposée par la gamme. Elle se prête bien au styles de jeux dominés par la rythmique et pourrait être plus rapidement ennuyeuses pour ceux qui souhaitent garder un jeu intuitif sans travailler la technique. Les gammes pentatoniques les plus courantes sont les Pygmy (mineur penta), Aegean (majeur penta), Onoleo (harmonic minor penta)
  • Hexatonique. 6 notes par octave, intermédiaire entre pentatonique et heptatonique. Une seule composante est manquante (exemple avec les gammes les plus classiques : la seconde en partant du La/A est manquante dans la gamme Celtic mineur et sur la gamme Fa/F Equinox c'est la quarte du Fa qui est manquante) et cela empêche de jouer certains accords même si cela est moins marqué que pour les gammes pentatoniques.
  • Heptatonique. 7 notes par octave, plus de subtilités dans les jeux mélodiques sont possibles mais vous aurez moins de notes aigües après la répétition de la tonique. La gamme D/A Kurd présentée plus haut est le grand classique de cette catégorie de handpan.
  • Octatonique ou Décatonique. Ce sont des modes heptatoniques avec en plus une ou trois notes chromatiques. Cela permet de faire des rares instruments multi-modes (exemple : Shellopan harmonic minor & natural minor). Sur un instrument décatonique, il y aura 10 notes par octaves offrant une diversité mélodique et harmonique très rarement atteinte sur un handpan. Ecoutez la diversité de mélodies de cette gamme oriental decatonic pour vous faire une idée.
  • Chromatique. 12 notes par octave, cela signifie les blanches et les noires d'un piano. C'est une sorte de "Graal du handpan" mais c'est aussi une fausse bonne idée de souhaiter cela sur un seul instrument (voir l'exemple du spacedrum chromatique pour se faire une idée par soi-même)... Pour des raisons physiques cela se fera au détriment de la qualité du timbre sonore global de l'instrument. Aucun jeu intuitif ne sera possible sur un tel instrument et si vous vous intéressez tout de même à ce type de configuration, il faut soit se tourner vers le Steelpan soit envisager d'acheter 2 à 3 handpans spécialement adaptés pour constituer un set chromatique.

Lorsque la gamme et son nombre de notes par octave est défini, il est maintenant possible de choisir l'écart entre la note centrale et la seconde note la plus grave. Le rapport entre ces deux notes va déterminer les deux principaux modes dominant votre handpan et aussi la richesse des accords que vous pourrez jouer (ce dernier paramètre varie prioritairement selon nombre de notes par octave sur votre instrument comme cela a été vu au point précédent).

  • Le plus classique est un écart de quinte (exemple note centrale en Ré/D et la suivante 7 demi-tons plus loin et donc en La/A comme sur la gamme C#/G#celtic mineur ou D/A Kurd).
  • Un peu moins classique et très intéressant pour assoir la présence de l'instrument dans son registre grave : le rapport de quarte puis de quinte (exemple notre centrale en Si/B et suivante 5 demi-tons plus loin et donc en Mi/E, puis la suivante en Fa#/F# comme sur les gammes B/E Pygmy).
  • Plus intéressant encore pour la présence basse et les accords, un rapport de tierce, puis de quarte, puis de quinte (exemple : F / Ab Bb C comme sur la gamme "F Equinox heptatonic" ou sans la quarte sur le plus classique "F Equinox").
  • Un rapport de seconde est plus rare car il donne l'impression que l'instrument n'a plus de basse centrale et cela peut parfois dérouter les joueurs (exemple gamme F Akepygnox), il est aussi possible de faire cette configuration en gardant la forte présence de la basse centrale en ajoutant les secondes, tierce et quarte ou toute autre notre manquante sur le dessous de l'instrument. Il en résulte des instruments plus complexes à prendre en main et faisant quelques compromis sur la qualité du son et/ou la jouabilité (une note projetant le son vers le sol ne sonnera pas pareil qu'une note sur le dessus de l'instrument). Les instruments avec des bottom notes permettent de couvrir plus de 2 octaves et offrent malgré les compromis une très grande diversité de jeu, voir par exemple le E Harmonic minor 18.
  • Enfin, un rapport d'une octave entre la note centrale et la suivante est une configuration plus rare misant tout sur une présence grave renforcée mais sans ouvrir plus de possibilités d'accords. Le Low F2 Pygmy de Yshama pantam joué par Kabeçao est un très bon exemple d'une telle configuration.

Pour aller plus loin, voici un article présentant différents exemples de plus de 60 gammes de handpan avec des vidéos de démonstration et des informations théoriques plus approfondies. Enfin vous pourrez aussi trouver bénéfice à lire cet article issu du blog de David Charrier (musicien, blogueur et animateur d'atelier d'apprentissage du handpan) où il partage ses conseils pour choisir un instrument. Enfin, si vous avez un instrument en vue et que vous êtes curieux des caractéristiques de sa gamme, n'hésitez pas à nous contacter !

Info complémentaires : Si vous n'avez pas la possibilité de tester des gammes par vous même, les vidéos publiées sur internet peuvent vous aider. Il faut cependant savoir que le son de certaines vidéos et parfois "mastérisé" et donc non naturel. Il est aussi fréquent que l'instrument soit mis en valeur par un musicien professionnel dont l'expression impressionne sans forcément donner un aperçu fidèle de l'instrument en lui-même (L'expression musicale associée à la maîtrise technique dominant la "plus simple" démonstration du son). Notre expérience nous indique aussi que lorsque nous recevons des visiteurs pour choisir un instrument et qu'ils avaient présélectionné un handpan en vidéo, dans environ 50% des cas, ils ont un coup de coeur avec un autre instrument ou une autre gamme. 

revenir au sommaire

 

"Puis-je me contenter d'un handpan "bas de gamme" pour commencer ? ou bien un handpan d'occasion ?"

En tant que débutant, il est particulièrement important de choisir un instrument de qualité. Nous rencontrons souvent des personnes supposant qu'un instrument "bas de gamme" est suffisant pour "se faire un idée" avant d'aller plus loin. Nous pensons que c'est une erreur ! Si un musicien percussionniste est capable de faire une très belle musique avec deux simples petites cuillères, c'est un art qui nécessite beaucoup de pratique. En tant que joueur de handpan débutant, vous aurez besoin que l'instrument vous "porte" et que vous ressentiez qu'il vous "appelle" à jouer de façon intuitive. C'est en grande partie la qualité du son qui permet de jouer de façon intuitive avec très peu de notes et sans un long apprentissage tout en provoquant du plaisir à jouer et à écouter. C'est cette qualité du son qui vous motivera à garder l'instrument près de vous.

Plus tard, après avoir "adopté" son instrument, le jeu intuitif comblera certains et ils affineront leur "touché" de l'instrument; d'autres souhaiterons développer des compositions mélodiques et/ou travailler l'aspect rythmique... Le handpan parait (trop) simple et avec (trop) peu de notes mais un bon instrument permettra d'aller loin ! Il existe des cours et des workshops pour travailler la rythmique, la composition...

Pour choisir votre premier handpan, nous vous recommandons de contacter un fabriquant, de vous entretenir avec lui, de vous sentir en accord avec sa démarche, de tester plusieurs instruments et de choisir l'instrument que vous vous sentez vraiment prêt à adopter. Participer à des rencontres de la communauté facilite la possibilité de tester différents instruments. Chacun a ses préférences personnelles concernant la sonorité et les gammes. Ces préférences seront parfois difficiles à expliquer avec des mots. Notre meilleur conseil pour choisir un premier handpan est donc d'en tester plusieurs et de savoir écouter son intuition !

La possibilité de tester plusieurs instruments côte à côte est rarement possible lorsque regarde les ventes de handpan d'occasion et du coup nous ne pouvons recommander cette solution que si vous avez déjà une bonne connaissance des handpans et de l'appréciation de leur qualité. Nous tenons aussi à attirer l'attention sur la grande quantité de handpans très "médiocres" sur les sites d'annonces comme "leboncoin".

Enfin, nous pensons utile de préciser que les prix des instruments sont rarement proportionnels à leur qualité, il est donc nécessaire de pouvoir apprécier par soi-même le niveau de qualité d'un instrument sans se baser sur ce critère.

revenir au sommaire

 

 

"Un handpan avec 10 notes ou plus est-il plus difficile à jouer qu'un handpan avec 9 notes ? et ceux avec des bottom notes ?"

Un instrument noté 8+1 notes chez certains pourra être noté comme ayant 9 notes chez d'autres.

Le nombre de notes va déterminer l'étendue de l'univers mélodique dans lequel vous pourrez jouer avec votre instrument. Dans ce domaine, plus il y a de notes, plus cet univers sera étendu. La contre-partie est que plus il y a de notes plus le travail du maker sera difficile et plus le risque d'avoir des couplages entre les notes sera présent. Le timbre du son pourrait perdre un peu de son coté cristallin pour avoir un peu plus de texture.

Concernant la facilité de jouer l'instrument lorsqu'il y a plus de notes, si les notes sont toutes situées sur le dessus de l'instrument, les notes les plus aiguës deviennent plus nombreuses et ses notes-là nécessitent un touché plus précis. Vous pourriez avoir la première impression que l'instrument est plus difficile à jouer mais c'est une impression qui va s'estomper très vite avec vos premiers progrès en tant que joueur.

Une autre façon d'augmenter le nombre de notes est d'ajouter des notes sur le dessous de l'instrument. Ce type d'instrument est initialement conçu pour des personnes voyageant beaucoup avec leur instrument et ne pouvant pas en avoir plusieurs avec eux. Dans ce cas, le touché devient encore plus sensible et nous recommandons aux débutants d'attendre de mieux connaitre leur pratique et leurs besoins avant de choisir ce type d'instrument (il est parfois préférable d'avoir un second instrument à coté du premier plutôt que d'avoir toutes les notes sur le dessus et dessous d'un seul).

ps : nous recommandons les instruments ayant moins de 9 notes en tant que premier instrument que si vous avez déjà de bonne bases en percussion car l'univers mélodique offert par l'instrument vous semblera plus rapidement limité.

revenir au sommaire

 

"Quelle gamme musicale choisir pour avoir des handpans complémentaires ?"

Cette question arrive systématiquement lorsqu’une personne souhaite acquérir un second instrument ou que deux personnes souhaitent jouer ensemble. Cette question n’a pas de réponse applicable à tous et je distingue trois pistes de réponses selon le profil de chacun :

- je veux ajouter quelques notes à mon instrument actuel : cela permet de changer la gamme de mon handpan en remplaçant l’une ou l’autre des notes de mon handpan. Le deuxième instrument ne servira que pour cela et toute gamme comportant les notes que vous souhaitez changer/ajouter sera le bienvenu.

- je veux pouvoir jouer intuitivement avec d’autres personnes : jouer intuitivement nécessite d’avoir de nombreuses de notes en commun. Deux handpans avec les mêmes notes dont l’un avec un registre grave et un autre plus étendu vers les aigües donnent de très bons résultats. Si une ou deux notes ne sont pas en commun, cela n’est pas bloquant, s’il y en a plus, le jeu deviendra plus difficile et moins intuitif.

- je veux jouer ou composer seul ou à plusieurs des morceaux de musiques : composer votre set chromatique sera peut-être fait pour vous, chaque instrument devra avoir un minimum de notes en commun. Il faut savoir que le placement des notes rendra difficile le travail de mémorisation et que certains enchainement de notes pourraient être difficiles à réaliser.

A vous de déterminer laquelle de ces catégories vous correspond le plus pour trouver votre second instrument. Il est parfois aussi utile de considérer le timbre sonore d’un instrument pour choisir le bon complément et je recommande en ce sens de considérer des instruments de niveau de qualité proches ou de pouvoir tester le rendu avant achat.

revenir au sommaire

 

"Puis-je acheter un bon handpan dans les magasins de musique ou sur internet ?"

D'un instrument artisanal réalisé par deux personnes au monde en l'an 2000, il a inspiré de nouveaux artisans passionnés à développer d'autres créations à partir de 2008 et il voit maintenant arriver des personnes souhaitant industrialiser sa production et sa vente. C'est certainement ce qui a dû arriver à de nombreuses autres créations avant lui... Est-ce pour autant normal ou acceptable ? Prendre position sur ces questions alors que nous sommes nous-même des fabricants, c'est ouvrir un débat qui peut manquer de neutralité... Ne rien dire, c'est cautionner... Nous écrivons donc ici un avis qui doit être considéré comme provenant de fabricants passionnés et impliqués dans la communauté du handpan depuis ses premières heures.

Pourquoi un handpan fabriqué de façon industrielle ou en série serait-il moins bon qu'un instrument artisanal ? Nous pensons qu'une étape de sa fabrication nécessite de prendre beaucoup de soin et c'est celle qui transforme un l'objet métallique produisant du son en véritable instrument de musique. Cette étape c'est la finition, le travail du timbre sonore des notes, du caractère de l'instrument... cela dépasse le simple accordage d'une note qui est lui assez facile à obtenir. C'est un travail subtil où le temps ne compte plus et c'est cela qui nous semblent donc peu compatible avec la logique de production nécessaire pour alimenter des grossistes et magasins de musique.

Comme nous l'avons expliqué en début d'article, nous estimons que les joueurs débutants ont besoin d'un bon instrument tandis qu'un percussionniste expérimenté pourra faire une très belles musique avec deux simples petites cuillères (bien sûr, ils préfèreront certainement de très bons instruments). Nous avons rencontré trop de personnes ayant acheté un mauvais handpan dans un magasin de musique ou par petites annonces et qui n'ont jamais réussi à avoir du plaisir à jouer. Pire, certaines se sont senties dévalorisées car incapables de faire de la musique agréable avec cet instrument alors qu'il est réputé comme le plus apte à permettre d'accéder au plaisir de faire de la musique grâce à son apprentissage intuitif.

A ce jour, les bons handpans dans les magasins de musique ou sur des sites de vente en ligne sont rares. De plus ils sont vendus souvent plus cher que le prix qu'un connaisseur accepterait d'investir au regard de la qualité des produits présentés. Enfin, il faut bien vérifier les conditions de réaccordage (qui sera un passage obligé dans la vie de l'instrument). Si vous souhaitez acheter un instrument dans un magasin ou en ligne, nous vous invitons donc à la prudence, à comparer avec des avis sur internet, à demander une vidéo de l'instrument exact que vous allez recevoir et à bien vérifier quelles sont les conditions pour faire réaccorder de votre instrument.

Enfin, certains vendeurs en ligne proposent des "Tongue drum" dans la même catégorie que les handpans. Ce sont deux instruments totalement différents, des lamelles vibrantes produisent le son des tongue drums et des membranes sculptées dans la feuille d'acier le font pour les handpans. La richesse du son et son coté vivant ne sont pas du tout comparables. Cela n'empêchant pas les tongue drums de pouvoir aussi être de jolis instruments de musique mais les choisir pour remplacer un handpan nous semble un mauvais choix.

Ps : les handpans en provenance de Chine et en vente ou en promotion sur facebook, amazon, aliexpress, alibaba sont TOUS des arnaques et n'ont fait l'objet d'aucun travail d'accordage. L'achat d'un Wok à quelques euros chez un revendeur suédois bien connu sera préférable si c'est le type de produit que vous recherchez.

revenir au sommaire

 

"Mais où puis-je donc acheter un bon handpan !?"

C'est très simple : directement chez un fabricant ! (souvent appelé "maker")

Certains makers réalisent les gammes de leur choix avant de rendre leurs instruments disponibles à la vente dans leurs ateliers, par correspondance ou lors des festivals. Si vous pouvez vous déplacer, cela est toujours préférable car cela vous offre l'avantage de pouvoir tester plusieurs instruments tout en rencontrant le fabricant.

D'autres fabricants préfèrent prendre principalement des commandes et il vous offrent le plaisir d'avoir un instrument réalisé sur mesure pour vous.

Certains vendent aussi via des revendeurs lors de stages d'initiation, enfin certains préfèrent réaliser des ventes flash (le premier qui clique, achète l'instrument) ou revendre à des magasins de musiques.

Il est très probable qu'il y ait aujourd'hui de quoi satisfaire toutes les formes de besoins et que vous puissiez trouvez l'instrument qui vous accompagnera !

revenir au sommaire

 

"Ok, j'ai tout compris à vos explications... je voudrais acheter un Hang Drum. J'ai entendu que les suisses n'en fabriquaient plus. Quand pouvez-vous me livrer mon futur Hang Pan Drum ?"

Nous avons écrit la question de façon humoristique en compilant certaines demandes que nous entendons parfois :)

Le Hang est un nom de marque déposée appartenant à l'entreprise PANArt (CH). Le Hang n'est pas le nom générique d'une famille d'instrument de musique. C'est une sculpture sonore qui, de par sa conception, est unique et inimitable. Aucun instrument de la famille des handpans n'a le même timbre de son que le Hang (même s'ils ont pour point commun d'être faits de métal et d'être jouables avec les mains). L'entreprise PANArt était pionnière et les résultats des recherches qu'ils ont partagés lors de la création du Hang ont inspiré de nombreux fabricants actuels (incluant les membres de l'équipe Shellopan). Pour cette raison, ils jouissent d'un très grand respect au sein de la communauté du Handpan.

L'entreprise PANArt fabrique toujours des instruments de musique et leurs dernières créations s'appellent "Balu" (aussi appelés Hang Balu). Si votre souhait est d'obtenir une de leurs créations, le meilleur moyen est bien sûr de les contacter directement.

(ps : évitez d'utiliser l'expression HangDrum si vous souhaitez contacter l'entreprise PANArt, cela faisait partie de la note d'humour dans la question/titre mais ce terme est inadapté)

revenir au sommaire

 

Cet article a été écrit en décembre 2016 et la date de la dernière mise à jour est indiquée en tête d'article. Il est écrit sous forme de questions/réponses et compile nos retours d'expérience après avoir reçu de nombreux visiteurs à notre atelier ainsi que des réflexions entre plusieurs fabricants et musiciens. Peut-être qu'un jour nous y ajouterons de belles images mais cela risquerait de le rendre encore plus long... Merci en tout cas pour votre intérêt si vous êtes arrivé jusque là ;)

Matthieu, fondateur de la coopérative Shellopan

Site web réalisé par la coopérative Shellopan